Souvenirs d'hier et d' aujourd'hui

21 avril, 2008

depart en gare de Lyon

Classé sous perme — rimadrean @ 11:29

Dans ce camp il y avait des célébrités en premier François Deguelt qui le soir venait nous chanter des chansons, il y avait un grand trompettiste aussi. Je me faisais coupé les cheveux par le champion du monde de coiffure, c’était super bien! Il y avait aussi monsieur Europe 56 le jour de la piqûre il est tombé dans les pommes le pauvre on avait de l’ennui pour lui.
Notre chef, toujours sur notre dos avec ses revues de cuisine nettoyage à fond, alors il a payé cher sa dernière vacherie, le cuisinier lui a mis trois cuillères de sucre en poudre dans son réservoir de voiture qu’il mettait derrière les cuisines. Il y a eu enquête ils n’ont jamais trouvé, n’importe qui aurait pu le faire il n’y avait pas que les cuisines il était tellement chiant.
Les départs pour l’Algérie c’était fait jour, je devais rester quatorze mois en France, je suis resté que six mois, parait-il que j’étais anti-militariste mais non! J’en avais rien à foutre donc indifférent, ceux qui aimaient tant mieux pour eux, j’avais rien contre. Enfin tout çà pour vous dire que j’étais mal noté. Il se sont débarrassé de moi j’avais des remplaçants à la pelle. Nous étions dans le train auto ils nous ont muté dans la colonial le 1 rima enfin ils ont fait ça à leur sauce.
J’ai pris toutes mes permissions avant de partir je connaissais la date mais j’ai rien dit à personne même ma soeur ne savais rien. J’en ai bien profité avant de partir.
Je suis arrivé à quatre heure du matin au camp de linas j’ai passé devant la garde c’était des copains qui montait la garde ils m’ont laissé. Nous partions à 6 heures en camions à la gare de lyon pour Marseille heureusement à Paris j’ai eu des copains qui m’ont donné des sous. J’ai regretté de n’avoir rien dit à mes parents, alors je leur ai envoyé une carte de Marseille avant de prendre le bateau le « ville d’Alger » pour l’Algérie. Je pense que j’ai voulu faire mon intéressant la cosette quoi! Comme dit mon fils je joue les misérables. Mais j’étais très en colère après eux ma mère était encore parti de la maison, normal avec leur dispute. .

Association "Pourquoi Pas" |
LA CRINIERE de KOUMAC |
Force Ouvrière Cordier-Lapeyre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CSF MEINAU - confédération ...
| château de l'Isle
| Oiseaux à Séné Morbihan