Souvenirs d'hier et d' aujourd'hui

21 avril, 2008

les assoiffés

Classé sous guerre et foule — rimadrean @ 10:17

il y avait des hommes et des femmes qui s’armaient, pour faire ( la chasse à l’homme). Quand ils ramassaient un allemand, ils ressemblaient à des mutants, tout le mauvais ressortait. Mais le pire était à venir, ils dressaient des estrades, ils arrêtaient des femmes qui avaient couché avec des allemands ou trop parlé avec eux, ou des bébés blonds au yeux bleus il y avait les fausses dénonciations, les lettres anonymes enfin toutes ces saloperies. La foule énervée, haineuse, Je crois que les foules m’ont donné envie de les fuir. Autour de l’estrade, trois, quatre femmes étaient assises, « les chasseurs haranguaient la foule de vrais pourris il y en avait qui criait « à mort ». Je me trouvais avec Loulou l’autre côté de la rue, sur la place des grandes maisons en face de la charcuterie, nous nous sommes approchés et là, j’ai vu un véritable fou furieux avec une cervelle pourrie. Il coupait les cheveux à ras d’une femme, il lui faisait une croix gammée sur la tète la femme pleurait elle avait honte sa petite fille de quatre, cinq ans criant, « maman accrocher à sa robe ». Et là je suis parti en courant et pleurant pour voir mon grand -père, en laissant loulou. Je crois que je n’oublierais pas ces horribles faits, pour un enfant c’est terrifiant ! Mon grand -père m’avait consolé en prenant ça à la rigolade et en m’expliquant, qu’ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient, ils auront leur conscience qui les poursuivra. Enfin maintenant passons à des choses un peu plus agréables.

Association "Pourquoi Pas" |
LA CRINIERE de KOUMAC |
Force Ouvrière Cordier-Lapeyre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CSF MEINAU - confédération ...
| château de l'Isle
| Oiseaux à Séné Morbihan