Souvenirs d'hier et d' aujourd'hui

21 avril, 2008

que c’est beau une histoire au coin du feu

Classé sous fouille — rimadrean @ 10:11

Un matin tranquille, comme d’habitude, les allemands étaient venus avec les gendarmes. Ils ont tout fouillé, les chambres, les greniers, les livres de compte, ils ont interrogé mon grand père. La veille, il avait planqué un type tout mal rasé et était heureusement reparti et je présumais que c’était lui qu’ils recherchaient. Car il dit, une fois la police partie, « nous avons eu chaud ouf ! Ouf ! Grand mère lui disait, » un jour on va ce faire prendre. » Ce que j’aimais beaucoup aussi c’était sa colère peu convaincante. L’hiver, mon grand -père mettait des grands rondins de bois dans le godin, il chargeait par le haut des bouts de planches, des grandes flammes sortaient du poêle ma grand -mère rouspétait car la fumée se propageait dans la pièce, il fallait ouvrir les fenêtres. J’étais assis sur un petit banc, lui appuyé, les deux mains sur sa canne, la tète penchée presque sur le poêle les tuyaux tout rouge. Il me faisait écouter les bruits insolites, le crépitement du bois et le vent dans le tuyau. Je lui demandais, c’est quoi le bruit, il me disait, c’est l’esprit du père Noël qui teste la cheminée pour le jour de Noël et ça me suffisait, j’étais content. Il y avait la grande pendule avec les deux anges de chaque côté. Maintenant que je savais l’heure j’avais le droit de la remonter. La fierté m’envahissait j’avais très chaud, vous pensez responsable de la pendule et toujours en train de dire l’heure à toute personne passant ou entrant dans la loge.

Association "Pourquoi Pas" |
LA CRINIERE de KOUMAC |
Force Ouvrière Cordier-Lapeyre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CSF MEINAU - confédération ...
| château de l'Isle
| Oiseaux à Séné Morbihan