Souvenirs d'hier et d' aujourd'hui

21 avril, 2008

les exgigeances

Classé sous calmos — rimadrean @ 11:51

Nous avons été obligé de prendre un taxi, car il fallait se dépêcher, ses patrons voulaient qu’elle rentre de bonne heure pour les servir.
Elle allait moins souvent chez ses parents, sortait plus le dimanche nous avons été dans pas mal d’endroit, mais je ne pouvais pas l’emmener dans les bars et arriérés salles malfamées. Les autres endroits les connaissant pas bien.
Un jour nous avons été chez ses patrons, pendant qu’ils étaient partis dans leur maison de campagne. Elle m’attendait le samedi soir pour manger. Je travaillais à trois cent mètres de ses employés, j’ai fini à vingt heures, cinq minutes après nous étions enlacés. Nous avons fait l’amour pour la première fois, c’était merveilleux, tendre lisse léger comme de la ouate c’était super. Nous avons mangé et après nous sommes montés dans sa chambre, il n’y avait pas de feu mais je ne le sentais pas malgré que le peu de degrés sous le toit. Toute la nuit nous avons été blottis je crois que l’on se trouvait bien.
Dans la chambre que j’avais au 101, pas toujours nette la chambre, plutôt bordélique. Mais! Il y avait super tornade, madame chiffon. Alors là c’était l’engueulade garantis, tu sais Dédé le jour ou nous seront mariés il faudra que tu ranges tes affaires. Moi naturellement avec un petit sourire, ça ne sera pas pareil. Long silence, tout à coup j’entends Dédé çà non! Ah non! Çà non! Il ne faut pas laisser des assiettes sales comme ça dans l’évier il est déjà pas grand. Quand elle repartait, la pièce était impeccable, j’avais plein d’instructions pour la semaine. Le problème c’est qu’à chaque fois qu’elle rangeait je ne retrouvais plus rien.

Association "Pourquoi Pas" |
LA CRINIERE de KOUMAC |
Force Ouvrière Cordier-Lapeyre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CSF MEINAU - confédération ...
| château de l'Isle
| Oiseaux à Séné Morbihan